French version selectionnée English version Spanish version

Expériences sociales des mesures sanitaires relatives à l’épidémie de covid-19

29 oct. 2020
Campus Saint-Charles, Aix-Marseille Université, Amphi Sciences Naturelles, Batiment 8. - Marseille (France)

http://anthropocov.sciencesconf.org

Le Réseau Anthropologie des Épidémies Émergentes (RAEE) encourage depuis 6 ans l'analyse en sciences sociales des épidémies et des politiques sanitaires qui sont mises en œuvre lorsqu'elles émergent. La survenue de l'épidémie de covid-19 a entraîné une forte mobilisation de plusieurs membres du RAEE, sur la base de leurs expériences antérieures. L'extension géographique et le statut de pandémie rapidement acquis ont incité à la mobilisation des savoirs et des savoir-faire dans le développement de recherches, aussi bien dans les Suds que dans les Nords. Ces recherches sont en cours, mais nous avons souhaité partager dès à présent l'analyse des premières données de terrain pour plusieurs travaux actuellement mis en œuvre par différentes équipes, rattachées ou non au RAEE. L'événement en cours et les mesures sanitaires instaurées pour limiter son ampleur, mettent les populations à rude épreuve, en particulier les soignants mais aussi par exemple les citoyens les plus pauvres et les plus vulnérables, dans les Nords comme dans les Suds. Nous souhaiterions lors de ces journées, concentrer nos regards sur les représentations, les sources et la circulation des informations ; sur l'impact au niveau des services de santé et des soins ; ou encore sur les expériences sociales des mesures sanitaires par différentes catégories de populations et sous différents horizons. Ces vastes champs de recherche ne pourront être totalement explorer, ne serait-ce qu'en raison des problématiques actuellement ciblées par les équipes de recherche. Afin de refléter l'actualité scientifique au sein et autour du RAEE, nous proposons de répartir les contributions en deux journées : - l'une le 29 octobre présentera des travaux en cours dans les Nords discutés par de chercheurs travaillant dans les Suds ; - Une autre dans les prochains mois présentera des travaux en cours dans les Suds (Guinée, Sénégal, Cameroun, Bénin, Burkina Faso) et les sessions seront discutées et animées par des chercheurs travaillant dans les Nords. La journée du 29 octobre se déroulera depuis le LPED à Marseille, la seconde se fera depuis le CERFIG à Conakry. Pour ces deux journées, nous tenterons une organisation associant présentiel et distantiel. Pour la journée du 29, l'attention sera focalisée sur l'analyse des expériences sociales des mesures sanitaires. Comment les populations perçoivent-elles les mesures sanitaires conseillées, instaurées ou imposées ? Comment interprètent-elles les arguments scientifiques, sanitaires ou politiques avancés pour justifier la mise en place des mesures sanitaires ? Comment les mettent-elles en œuvre ? Quelles sont les logiques sous-jacentes à la construction de ces pratiques sociales ? Comment et pourquoi l'enchevêtrement circonstancié des logiques de plusieurs acteurs permet-il d'aboutir à l'élaboration complexe, locale et momentanée, de comportements, tant dans la vie quotidienne que professionnelle ? Comment et pourquoi les personnes décident-elles de respecter, d'adapter, de contourner ou de rejeter les mesures sanitaires préconisées ? La journée du 29 octobre est organisée par le Réseau Anthropologie des épidémies émergentes (RAEE), le LPED (Laboratoire Population Environnement Développement/UMR 151 IRD-AMU, TransVIHMI (Recherches translationnelles sur le VIH et les maladies infectieuse de l'IRD/UMI 233-Inserm-UM), le Centre Norbert Elias (CNE/AMU-EHESSS-CNRS-UA)avec le soutien de Sonar-Global(A Global Social Sciences Network for Infectious Threats and Antimicrobial Resistance)
Discipline scientifique : Anthropologie sociale et ethnologie

Lieu de la conférence
Personnes connectées : 91 |  Contact |  À propos |  RSS
Sitemap