Seminaire data terra

6 déc. 2019
 - Clermont Ferrand (France)
Pour être en mesure de répondre aux questions que se posent nos sociétés sur leur environnement, la recherche doit appréhender le « Système Terre » dans son ensemble, du noyau terrestre jusqu’aux limites de l’atmosphère, prendre en compte les interactions entre ses différents compartiments et en considérer tous les aspects, du milieu physique au vivant. L’observation intervient aux différents stades de la démarche scientifique: description, compréhension, modélisation, prévision. Les progrès techniques mettent à notre disposition des moyens de plus en plus variés qui génèrent des ensembles de données de plus en plus riches, mais dont l’utilisation ou l’accès peuvent être rendus difficiles par la variété des types de données, leur volume, la complexité des traitements sous-jacents, la dispersion dans la forme et la localisation. Afin d’exploiter au mieux cet afflux sans précédent de données au bénéfice de la connaissance et de la société, il nous faut mettre en cohérence les politiques des centres de données et définir des approches adaptées pour traiter archiver et distribuer les données et produits validés et élaborés qui en sont dérivés. Les 4 pôles de données ODATIS, THEIA, AERIS, FORMATER dans l'infrastructure de recherche DATA TERRA L'Infrastructure de Recherche DATA TERRA regroupant les quatre pôles d'observation du système Terre pour les océans (ODATIS), les surfaces continentales (THEIA), l'atmosphère (AERIS) et Terre solide (FORMATER). C’est pourquoi, sur la base du rapport final du groupe de réflexion constitué à l’initiative du CNES et du CNRS-INSU, des organismes de recherche nationaux ont convenu fin 2013, de mettre en place quatre pôles nationaux correspondant à chacun des grands compartiments du système Terre (Terre solide, océan, surfaces continentales et atmosphère), pour une gestion coordonnée et un accès centralisé aux données: FORM@TER : Terre solide, ODATIS : Océans, THEIA : Surfaces continentales, AERIS: Atmosphère. Ces quatre pôles de données sont regroupés dans l'Infrastructure de Recherche (IR) Système Terre, nommée Data Terra . L'IR - Pôles observation de la Terre - figure sur la feuille de route des infrastructures de recherche du Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation (Feuille de route Infrastructures de recherche 2018, édition n°2).
Discipline scientifique : Sciences de l'environnement - Planète et Univers

Lieu de la conférence
Personnes connectées : 170 |  Contact |  À propos |  RSS
Sitemap