"Euroscepticisme et droits humains au Royaume-Uni : quels bilans et quelles perspectives, 20 ans après le Human Rights Act?"

15-16 mai 2020
Université de Nantes Faculté des Langues et Cultures Étrangères - Nantes (France)
C'est dans un contexte très particulier que le Human Rights Act, qui a intégré la Convention européenne des droits de l'homme (CEDH) dans le droit britannique en 1998, s'apprête à célébrer ses vingt ans d'existence. Décriée par le Parti conservateur dès son entrée en vigueur en octobre 2000, la loi sur les droits de l'homme semble désormais bénéficier d'un sursis inattendu : le projet du Parti conservateur visant à l'abroger et à la remplacer par une charte des droits britannique (British Bill of Rights) a en effet été éclipsé depuis l'été 2016 par la question de la sortie de l'Union européenne, devenue prioritaire pour le gouvernement de Theresa May. Parmi les thématiques pouvant être abordées: - La genèse, le bilan et l'avenir du Human Rights Act au Royaume-Uni - L'idée d'une charte des droits fondamentaux britannique (enjeux pour l'Union et les droits de l'homme au Royaume-Uni) ? - Les décisions de la Cour européenne des droits de l'homme (avant et/ou après le Human Rights Act) et leur impact sur la perception de la CEDH au Royaume-Uni - Les enjeux du Human Rights Act en Écosse, en Irlande du Nord ou au pays de Galles - L'euroscepticisme et la question de la souveraineté du parlement britannique face à la législation européenne sur les droits de l'homme - Comparaison avec l'intégration de la CEDH dans l'appareil législatif d'autres pays européens Les deux langues de communication du colloque seront le français et l'anglais.
Discipline scientifique : Sciences de l'Homme et Société

Lieu de la conférence
Personnes connectées : 141 |  Contact |  À propos |  RSS
Sitemap