Veg Epiphanies

28-29 mai 2020
University of California Santa Barbara - Santa-Barbara (États-Unis)

http://vegepiphanies.sciencesconf.org

L’équipe ACE (Anglophonie : Communautés et Ecritures, Université Rennes 2), le CNRS, l’équipe CREM (Centre de Recherche en Economie et Management, Université de Rennes 1), et l’Université de Californie à Santa Barbara organisent un double colloque intitulé « Epiphanies végétariennes. De la prise de conscience à la transition alimentaire », les 16 et 17 avril 2020 (Rennes) et les 28 et 29 mai 2020 (Santa Barbara). La notion d’épiphanie, entendue ici dans son sens profane, renvoie à une expérience de perception intense où quelque chose fait soudainement, intuitivement sens. Le terme permet de décrire certaines expériences autour desquelles se cristallisent des prises de conscience végétariennes. De telles « épiphanies » ou révélations surviennent en nombre dans les pays occidentaux ces dernières années, et s’illustrent par exemple dans la Veggie Pride française, le Meat Free Monday instauré par Paul McCartney outre-Manche et son petit frère français, le Lundi Vert lancé en janvier 2019, les documentaires américains Earthlings ou Cowspiracy, et les alternatives végétales à la viande qui abondent dans les rayons des supermarchés occidentaux. L’objet de ce double colloque sera d’apporter un éclairage universitaire sur ce phénomène. Pourquoi est-il, en Europe, en Amérique du Nord et dans d’autres pays occidentaux, de plus en plus courant de renoncer à la consommation de chair animale (végétarisme), de s’abstenir de manger tout produit d’origine animale (végétalisme), ou d’exclure tout produit animal : pas de cuir, ni de miel, pas de produits testés sur les animaux (véganisme) ? A ces comportements alimentaires s’ajoutent des habitudes plus souples : flexitarisme, pour celles et ceux qui optent pour le végétarisme seulement dans certaines circonstances, réductarisme pour d’autres qui veulent diminuer leur consommation de viande. Le nombre de consommateurs et de consommatrices qui végétalisent partiellement ou entièrement leur alimentation est en forte augmentation ces toutes dernières années. Or ce phénomène, médiatique, et parfois clivant, pose de nombreuses questions. Comment la prise de conscience s’opère-t-elle : est-elle soudaine, graduelle, réversible ? Pourquoi les habitudes alimentations se végétalisent-elles ? L’épiphanie initiale qui provoque le changement est-elle le catalyseur d’une transition alimentaire durable ? Qu’est-ce qui engendre la prise de conscience : sont-ce des facteurs éthiques, sanitaires, environnementaux, des questions de goût ?
Discipline scientifique : Sciences de l'Homme et Société

Lieu de la conférence
Personnes connectées : 195 |  Contact |  À propos |  RSS
Sitemap