Genre, politique et représentation au niveau local

13-14 nov. 2014
Institut d'études politiques de Bordeaux Université de Bordeaux - Bordeaux (France)
Ce colloque international a pour ambition de croiser les réflexions menées sur la question du genre et de la représentation au niveau local, en faisant jouer les échelons de l'analyse et la comparaison dans l'espace et dans le temps. Si la variable du sexe a été intégrée dans la sociologie électorale dès les débuts de la science politique contemporaine, la science politique française ne s'est saisie du genre comme outil d'analyse qu'à une période récente. Les travaux pionniers sur les femmes en politique se sont enrichis des recherches renouvelées par les appropriation du genre comme outil ou objet d'analyse. La définition désormais classique proposée par Joan W. Scott (1986) a ouvert la voie à des approches de la représentation non plus seulement centrée sur un implicite masculin, ou sur les femmes mais aussi sur les masculinités. En France, qu'en est-il aujourd'hui, quelques mois après les élections municipales de 2014? Ce colloque sera l'occasion de confronter des observations et enquêtes sur des terrains différents en cherchant à spécifier les modalités d’exercice du pouvoir au niveau local. En particulier, les réformes de l'application de la loi et l'élection municipale des 23 et 30 mars 2014 pourront offrir un prolongement aux investigations menées au lendemain de la loi de 2000. Hors de France, qu'en est-il des expériences de gender mainstreaming menées sous l'influence des normes internationales depuis les années 1990? Longtemps présentés comme des parangons de l'égalité, quelle est la situation dans les pays du nord de l'Europe? Comment rendre compte des résistances rencontrées aux politiques d'égalité au niveau local? Dans des contextes marqués par l'histoire coloniale, y a t-il eu des transferts de ces politiques et comment se sont-ils opérés? Peut-on repérer des accès différenciés des femmes et des hommes à la représentation politique au niveau local et nuancer les récits habituels sur "l'exclusion" des femmes du politique ou remettre en question la trame linéaire de l'accès à la citoyenneté politique? La comparaison dans le temps, l'analyse longitudinale des trajectoires d'individus ou de collectifs, la comparaison spatiale permettront de confronter les expériences paritaires ou de quotas pour répondre à la question posée par l'inégal accès des femmes et des hommes à la représentation politique dans un système politique fondé sur l'égalité en droit.
Discipline scientifique : Sciences de l'Homme et Société

Lieu de la conférence
Personnes connectées : 106 |  Contact |  À propos |  RSS
Sitemap