logo de la conférence
French version selectionnée English version Spanish version

JOURNEE D’ETUDES. Plurilinguisme en contexte caribéen : opportunités, enjeux et défis.

26 avr. 2022
Institut national supérieur du professorat et de l’éducation de Martinique Université des Antilles - Campus de Fort-de-France - Martinique - Fort-de-France (Martinique)

http://je-pcc.sciencesconf.org

Parler deux ou plusieurs langues est le quotidien des trois quarts des habitants de notre planète (Garcìa, 2009). Pourtant, cette réalité a été longtemps occultée par des politiques linguistiques centrées autour d’un monolinguisme national. Le constat que nous offrent les linguistes et les sociolinguistes est le suivant : au fil du temps, des centaines de langues disparaissent, succombant à la pression d'autres langues occupant leurs espaces par des processus complexes d'expansion culturelle, politique ou économique. D’autres facteurs comme la migration et les déplacements forcés des populations influent également sur l’existence des langues. Dans la région Caraïbe, un défi majeur a été le faible statut des langues créoles et la réticence de la société à admettre ces langues dans les classes (Youssef, 2010). Mais, les enjeux du monde globalisé ont eu un impact certain sur la perception du plurilinguisme et du contexte multilingue ainsi que sur les modes de communication à la fois locale (souvent multilingue) et globale (instantanée et standardisée) (King, 2018; Castells, 2000). Dans le monde moderne, le monolinguisme n'est plus une force, mais un handicap et l’individu plurilingue devient un atout économique et social majeur. Les organisations intergouvernamentales, notamment les Nations Unies, l’Union éuropéenne et le Conseil d’Europe ont souligné à plusieurs reprises les avantages des politiques linguistiques inclusives : elles promeuvent la cohésion sociale, agissent contre la discrimination, valorisent la diversité, protègent les droits des minorités et apaisent les tensions (UNESCO, 1977). A l’échelle mondiale, de nouvelles innovations technologiques et pédagogiques autour des langues et de leur apprentissage se développent et de nouveaux espaces de réflexion et de recherche se créent dans le but d’explorer les problématiques liées aux langues, à la diversité linguistique, à l’inclusion des personnes et des groupes linguistiques et aux enjeux du bi-plurilinguisme dans le monde d’aujourd’hui et de demain. Cette journée d’étude s’intéresse particulièrement aux enjeux du plurilinguisme (natif, précoce ou tardif) dans le contexte caribéen et aux innovations autour des langues et de leur apprentissage. Elle s’organise autour d’une matinée de présentation de travaux issus de la recherche et d’un après-midi consacré aux ateliers de présentation des outils, ressources et stratégies didactiques. Grâce à cette double perspective (qui vise à la fois la divulgation scientifique et la professionnalisation), cette journée pourra intéresser non seulement les chercheurs mais aussi les professionnels et les étudiants dans le domaine des métiers de l’enseignement, l’éducation et la formation. Références bibliographiques Castells, Manuel (2000). The information Age. The rise of the network society, Oxford: Blackwell. García, Ofelia (2009). Bilingual Education in the 21st Century: A Global Perspective. Malden, MA and Oxford: Basil/Blackwell. King, Lid (2018). The Impact of Multilingualism on Global Education and Language Learning. Cambridge Assessment English, UCLES UNESCO. (1977). Education in a multilingual and multicultural context. Paris: Bureau international d'éducation - UNESCO Youssef, Valérie (2002). Issues of Bilingual Education in the Caribbean: The Cases of Haiti, and Trinidad and Tobago, International Journal of Bilingual Education and Bilingualism, 5:3, 182-193. Organisation Responsable: Zephrine Royer (INSPE de Martinique, CRILLASH). Contact: zephrine.royer@inspe-martinique.fr Comité organisateur Maurizio Ali (INSPE de Martinique) Lucy Christine (INSPE de Martinique) Shiba Bouaille (Université des Antilles) Jobie Emmanuel-Emile (INSPE de Martinique) Nico di Cuonzo (stagiaire ERASMUS+, Università di Napoli L’Orientale) Comité scientifique Sophie Alby (Université de la Guyane) Elisabeth Regnault (Université de Strasbourg) Isabelle Léglise (CNRS) Solange Ponidja (Université de Nouvelle Calédonie) Dominique Groux (Université des Antilles) Se rendre à l’INSPE de Martinique: http://www.inspe-martinique.fr/fr/inspe-martinique/informations-pratiques/se-rendre-linspe Programme de la journée d’études 26 avril 2022 Matinée. Le plurilinguisme en contexte: identités, revendications et contraintes 9:00 – 9:10 Accueil café et ouverture de la journée 9:10 - 9:20 Bertrand Troadec - Directeur de l’INSPE Martinique Mot de bienvenue 9:20 - 9:30 Zephrine Royer Présentation de la journée 9:30 – 10:10 Bruce Jno-Baptiste (Université des Antilles) Plurilinguisme et identité dans le contexte Caribéen 10:10 – 10:50 Sophie Alby (Université de la Guyane) Contexte plurilingue en Guyane française 10:50 – 11:20 Pause café 11:20 – 12:00 Maurizio Alì (Université des Antilles) Anthropologie du plurilinguisme : perspectives ultramarines 12:00 – 12:40 Sophie Barnèche (Université des Antilles) Plurilinguisme et didactique 12:40 – 14:00 Pause déjeuner Après-midi. Plurilinguisme : se former et s’outiller 14:00 – 15:00 Atelier 1 - Manuella Antoine/ Formation des enseignants et la didactique du plurilinguisme en contexte Caribéen 15:00 – 15:15 Pause café 15:15 – 16:15 Atelier 2 - Cédric Ramassamy /Canopé Apprendre et enseigner en contexte plurilingue: outils didactiques et ressources pédagogiques 16:15 – 16:30 Zephrine Royer - (Université des Antilles) Clôture de la journée
Discipline scientifique : Sciences cognitives - Sciences de l'Homme et Société

Lieu de la conférence
Personnes connectées : 103 |  Contact |  À propos |  RSS |  Vie privée |  Accessibilité 
Sitemap