logo de la conférence
French version selectionnée English version Spanish version

Comment dépasser le naturalisme contre-nature ? Documenter, théoriser et évaluer le réensauvagement humain en vue d’un programme de civilisation écologique.

28 mars 2022
Université Bordeaux Montaigne - Bordeaux (France)

http://resauvhuma.sciencesconf.org

La notion de réensauvagement est habituellement appliquée au processus de reconstitution d'écosystèmes ou de milieux en les soustrayant à l'activité humaine. Cette notion, bien que correspondant au « nom technique et précis de programmes d'action en biologie de la conservation » (Morizot 2020 :167), sous-entend un contexte écologique et culturel particulier dans lequel la majorité des activités humaines sont nuisibles à la vie des autres espèces avec lesquelles nous cohabitons au point que seul l'interruption de ces activités dans certaines zones géographiques où cela est possible permet d'enrayer localement les processus de dégradations qu'elle cause. Nous proposons d'appeler réensauvagement de l'humain l'application de la démarche de biologie de la conservation à l'ensemble des activités humaines et aux populations humaines elles-mêmes en vue de réduire l'emprise écologique de l'espèce humaine sur l'écosystème terrestre. Cette notion nous semble recouvrir un ensemble de comportements occidentaux actuellement émergents et pouvoir guider et modéliser la seule politique culturelle susceptible de répondre efficacement à la crise écologique. L'objectif de ce colloque est triple : 1) documenter les phénomènes du réensauvagement de l'humain 2) initier une analyse théorique du réensauvagement de l'humain à l'échelle d'une civilisation 3) évaluer les conséquences écologiques et sociétales et la faisabilité d'une généralisation du réensauvagement à notre société. Nous invitons par cet appel à constituer un panorama des activités humaines et de leurs diverses formes dans chaque domaine et à discuter les implications écologiques, culturelles et théoriques de ces formes de vie et des problèmes que posent leur intégration ou leur généralisation au sein des sociétés contemporaines naturalistes. Ces activités seront analysées et classées en fonction de leur impact et de leur mode d'interaction avec les écosystèmes. Les divers axes de recherche suivants sont encouragés, sans prétention d'exhaustivité : • comparaison avec ou inspiration de sociétés non naturalistes • étude de l'intégration de ces pratiques dans les droits et les législations. Cet axe est vivement encouragé et attirera particulièrement l'attention des organisateurs. • comparaison avec les comportements d'autres espèces (toiles d'araignées, nids fleuris, castors, loups, etc) • proposition de modèles systémiques (empiriquement étayés) de réensauvagement de l'humain • description d'autres domaines et activités
Discipline scientifique : Sciences cognitives - Sciences de l'environnement - Sciences du Vivant - Sciences de l'Homme et Société - Sciences de l'ingénieur

Lieu de la conférence
Personnes connectées : 111 |  Contact |  À propos |  RSS |  Vie privée |  Accessibilité 
Sitemap