logo de la conférence
French version selectionnée English version Spanish version

Rethinking disciplines with Television series. An epistemological perspective - Repenser les disciplines à travers les séries télévisées.

7-8 avr. 2022
Université Paul-Valéry - Montpellier 3, Site St Charles - Montpellier (France)

http://tvseries-discip.sciencesconf.org

Nous accueillerons des propositions d'études critiques focalisées sur ce que les séries « font » aux disciplines, à la constitution des savoirs et la transmission des connaissances. C'est l'influence réciproque entre objet et disciplines qui nous intéressera dans ce colloque afin de mesurer l'impact de cet objet culturel, qui connaît un engouement croissant, sur les approches scientifiques des chercheurs en Humanités. L'objet « séries » reliant texte, langue, regards, gestes, images, caméra, contexte sur le temps long des saisons, n'invite-t-il pas également, dans sa multimodalité même, à redessiner les lignes disciplinaires ? En amenant parfois les chercheur.e.s à lire en dehors de leur champ, ne conduit-il pas à une redéfinition (inter)disciplinaire ? Si chaque discipline tend à construire ses objets, ses terminologies et ses instruments d'analyse, l'objet constitué des « séries » invite-t-il réciproquement à repenser la souveraineté de son domaine disciplinaire, à adopter un « autre regard », pour reprendre l'expression de Jean-Paul Resweber (2011 : 179), « sans pour autant renoncer à la logique spécifique de sa discipline, le chercheur en vient à adopter un autre regard qui subvertit le sien propre et peut l'amener à se positionner différemment au sein même de sa discipline » ? C'est ce nouveau regard sur sa propre discipline, cette forme d' « impensé » disciplinaire, sur lesquels nous souhaitons interroger les chercheur.e.s dans les divers champs qui se sont emparés de l'objet, que l'on pense à la philosophie (Laugier 2021, Lévy 2017), à l'histoire (Faure et Taïeb 2017), à la science politique (Faure et Taïeb 2015, 2020, Girard 2010), à la linguistique (Bednarek 2018, Debras 2020, Sorlin 2016), à la narratologie (Favard et Machinal 2019, Hatchuel 2015, Mittell 2015), aux études culturelles et à la sociologie (Bacqué et al. 2014, Susca 2015), aux études sur le genre (Lefèvre-Berthelot 2020) et aux queer studies (Chambers 2009), voire à la musicologie (Carayol et Rossi 2015). Parce que les séries sont si souvent des adaptations, ou réadaptations (Wells-Lassagne 2017), remakes ou reboots d'œuvres littéraires (Bronfen 2020), de films, ou de séries plus anciennes, elles n'augmentent pas simplement le corpus des adaptations mais le renouvellent, interrogeant le cloisonnement entre études audiovisuelles, cinématographiques, littéraires, et études des médias.
Discipline scientifique : Sciences de l'Homme et Société

Lieu de la conférence
Personnes connectées : 120 |  Contact |  À propos |  RSS |  Vie privée |  Accessibilité 
Sitemap