logo de la conférence
French version selectionnée English version Spanish version

Penser la complexité : quelles approches et quels outils en contexte pluriel ou plurilingue ?

13-15 oct. 2021
MSHE Claude Nicolas Ledoux, USR 3124 CNRS - UFC1 rue Charles Nodier - F 25030 BESANCON Cedex - Besançon (France)

http://complexites2021.sciencesconf.org

La complexité est considérée, de nos jours, comme une notion théorique fédérant de très nombreux domaines de recherche scientifiques aussi différents que divergents, des sciences naturelles aux sciences de l’information en passant par les sciences humaines et sociales et les sciences de l’éducation. Si cette notion est présente dans la quasi-totalité des disciplines, elle reste toutefois très difficile à appréhender. On peut la caractériser de prime abord par son opposition à la notion de simplicité avec laquelle elle est étymologiquement liée, comme en témoigne l’extrait suivant : Tandis que le terme de complexité vient d’un terme signifiant plié avec, entrelacé, serré, attaché, plié en plusieurs fois, le mot simplicité dérive des mots latins simplex, simplicis adjectif et substantif, qui signifie : ‘ce qui ne fait qu’un pli’, ‘ce qui n’a qu’une manière d’être’, ‘ce qui n’a que telle ou telle manière d’être, et rien de plus’ (Mukungu Kakangu, 2007 : 174, cité d’après Glaudert 2011 : 20). Selon Glaudert (2011 : 22), il convient de ne pas confondre, comme cela est souvent le cas, la notion de complexité et celle de complication. Celles-ci ne renvoient pas en effet au même concept, même si elles s’opposent toutes les deux à celle de simplicité. La complexité se caractérise notamment par (i) la prolifération des éléments, de leurs relations, de leurs interactions, et de leurs interprétations, et (ii) par l’impossibilité de réduire cette interprétation à un système d’interprétation unique (Dahl, 2004 ; Miestamo, 2008 ; Sampson, et al. 2009 ; Fraisopi ; 2012). Si la complexité est une propriété d’ordre épistémique en ce sens qu’elle concerne la connaissance d’un système construit par un observateur, la complication, quant à elle, est une propriété d’ordre pragmatique ressentie par l’usager confronté à un environnement complexe en matière de prise de décision, d’orientation, et d’exécution de l’action. En d’autres termes, une pédagogie complexe, décrite comme telle par les didacticiens, peut être vécue comme simple ou compliquée dans la pratique par ses usagers apprenants (Bottineau, 2015). Le présent colloque se propose de réunir les chercheuses et chercheurs qui interrogent la notion de complexité dans divers domaines. Il s'adresse aux chercheurs, enseignants-chercheurs et doctorants spécialisés en sciences sociales et humaines, notamment en sciences du langage et sciences de l'éducation. Cet événement bénéficie du soutien de l'Université de Franche-Comté (ELLIADD EA 4661) et de l'INALCO (CRLAO UMR 8563 CNRS-EHESS-INALCO).
Discipline scientifique : Sciences de l'Homme et Société - Sciences de l'information et de la communication - Linguistique - Sociologie

Lieu de la conférence
Personnes connectées : 138 |  Contact |  À propos |  RSS |  Vie privée |  Accessibilité 
Sitemap