French version selectionnée English version Spanish version

Origines développementales de la santé et des maladies (DOAHD) : aspects sociaux, éthiques et politiques

22 juin 2020
EHESP - Maison des Sciences de l'Homme Paris Nord - 20 rue George Sand - 93210 La Plaine Saint Denis (France)
De plus en plus d’études s’accordent quant au fait que la période allant de la pré-conception aux premières années de vie de l’enfant est déterminante pour le développement cognitif, social et psychologique de l’enfant en devenir. Les expositions survenant durant cette période pouvant avoir un retentissement tout au long de la vie et influencer l’apparition de maladies chroniques. Notre gouvernement actuel a d’ailleurs reconnu qu’il s’agissait d’un enjeu de santé publique majeur en créant en 2019, la « Commission des 1000 jours », présidée par le neuropsychiatre Boris Cyrulnik. Le concept de l’origine développementale de la santé et des maladies (“Developmental origins of health and disease”) a été développé dans les années 1980 par David Barker, qui , à travers des cohortes rétrospectives, a démontré que les individus naissant avec un petit poids de naissance avaient plus de risque d’avoir une maladie chronique à l’âge adulte. L’hypothèse avancée est que la malnutrition maternelle (et foetale) aux périodes clés du développement de l’enfant intra-utérin résulterait en une adaptation nécessaire du foetus qui privilégierait le développement des organes vitaux (tels que le cerveau) à celui d’autres organes (tels que le foies ou les muscles), augmentant le risque de maladies chroniques à l’âge adulte. Cette théorie du DoHaD pourrait être généralisée et présuppose que l’environnement social et psychosocial intervient sur des processus biologiques, définissant l’état de santé de l’enfant en devenir. Les effets de l’environnement physique, social et psychosocial ont un impact plus ou moins retentissant s’ils interviennent dans des périodes critiques du développement de l’enfant. Les 1000 premiers jours de l’enfant (du début de la grossesse aux deux ans de l’enfant) constituent une période critique du développement de l’enfant. En effet, c’est durant les deux premières années de vie que sont formés la majorité des organes. Les inégalités sociales et les adversités en période pré-conceptionnelle et pendant la grossesse ont un impact sur le déroulé de la grossesse mais aussi de la santé physique et mentale des parents en période périnatale qui a leur tour impactent le développement du jeune l’enfant et ont des conséquences à plus long terme sur la santé et le devenir de l’enfant. De ce fait, il parait crucial de soutenir les parents en situation de précarité et/ou d’isolement. Dans le cadre de ce séminaire, nous souhaitons aborder les enjeux sociaux, éthiques et légaux des inégalités sociales vis-à-vis du développement de l’enfant dans les 1000 premiers jours de sa vie. Dans un premier temps, nous souhaitons introduire le concept du DoHAD, son historique et l’actualité du DOHAD aujourd’hui, en France et ailleurs. Nous souhaitons ensuite aborder les enjeux méthodologiques de la recherche épidémiologique à partir de données longitudinales, à savoir les forces et limites des méthodes utilisée à l’heure actuelle, les méthodes émergentes et les défis actuels.Nous souhaitons ensuite illustrer ces avancées de la science par des interventions ayant été mises en place par les soignants et par les associations. Enfin, nous interrogerons les enjeux sociétaux de ces nouvelles connaissances scientifiques en termes sociaux mais aussi légaux et éthiques. L’approche interdisciplinaire est ici primordiale car si les premiers résultats étaient issus des études épidémiologiques, ceux-ci restent à confirmer sur le plan biologique. De plus, l’impact de ces nouvelles connaissances pourrait changer considérablement les approche de prévention de santé et les enjeux sociétaux se doivent d’être questionnés.
Discipline scientifique : Ethique - Gynécologie et obstétrique - Psychiatrie et santé mentale - Santé publique et épidémiologie - Psychologie - Science politique - Sociologie

Lieu de la conférence
Personnes connectées : 114 |  Contact |  À propos |  RSS
Sitemap