Race, démocratie, république XVIIIè-XXIè siècles : France – Etats Unis

18-19 juin 2020
Université de Paris - bâtiment des Grands Moulins + Université de Chicago - rue Thomas Mann - Paris (France)
Comment sortir des clivages, voire des impasses, du débat français sur “race et république”? La comparaison avec le débat état-unien qui souligne le contraste entre prétentions démocratiques et legs de l’esclavage est-elle appropriée? Et quels sont les concepts à utiliser? En particulier, comment renouveler l’utilisation du concept de “république”, aussi central en histoire et science politique aux Etats-Unis qu’en France ? Si l’apparition de cette notion date en partie de l’époque révolutionnaire dans chaque pays, on ne peut pourtant assimiler les deux cultures politiques, ni leurs transformations ultérieures du XVIIIè au XXIè siècles, en dépit d’une utilisation continue du terme “républicain” dans différentes circonstances. De même, l’histoire de l’esclavage ne structure pas de la même façon l’histoire française et l’histoire des Etats-Unis : aux Etats-Unis, l’historiographie actuelle fait de l’esclavage racialisé la pierre angulaire du développement économique de la nation et des plus sévères déterminismes sociaux : en France, cette question, si majeure soit-elle, n’est pas le seul élément d’une question “raciale” particulière qui ne peut être ignorée. Car elle est étroitement imbriquée au legs du colonialisme français et de sa relation au républicanisme du XIXè. Refusant tout anachronisme, mais cherchant plutôt à ancrer dans la connaissance historique les débats du présent, ce colloque vise à faire dialoguer deux traditions politiques dont on sait qu’elles sont proches et pourtant différentes. Dans une première journée, nous nous interrogerons sur la question républicaine telle qu’elle s’articule à la “race” aux Etats-Unis, des fondations de la nation à la Reconstruction (1776-1877), en particulier par le biais de l’action et des écrits de “républicains” noirs pour qui il n’était pas envisageable de séparer progrès de la démocratie et intégration raciale ; la seconde journée portera plus particulièrement sur la comparaison France-Amériques aujourd’hui, ses conditions de mise en oeuvre comme les avancées qu’elle permet peut-être, telles un universalisme largement repensé.
Discipline scientifique : Sciences de l'Homme et Société - Histoire - Science politique

Lieu de la conférence
Personnes connectées : 78 |  Contact |  À propos |  RSS
Sitemap