French version selectionnée English version Spanish version

La prière en partage. Une rencontre empirique de l’anthropologie et de la phénoménologie ?

27 nov. 2020
Ecole normale supérieure de Lyon - site Descartes - Lyon (France)
L'objectif de ce symposium est de questionner les conditions d'une rencontre entre anthropologie et phénoménologie des faits religieux, en s'interrogeant en particulier sur l'articulation des manières de considérer l'humain, lorsqu'on cherche à décrire concrètement sa manière tout à la fois sociale et consciente « d'être au monde ». Cette interrogation pourrait être décomposée en trois axes pour interroger la tension entre ce qui est commun et singulier : - Un objet en partage ? Une première question épistémologique à éclaircir, qui pourrait rendre veines les deux autres questions, est de savoir s'il existe bien, entre l'anthropologie et la phénoménologie, un même objet en partage ou bien deux approches irréductibles de l'expérience religieuse, le sens venant soit de l'institution religieuse soit de la conscience. - Le partage d'une expérience ? Une deuxième question méthodologique est de se demander si l'entretien ethnographique et l'entretien d'explicitation phénoménologique peuvent donner un (i.) accès complémentaire ou identique à l'expérience religieuse ainsi qu'un (ii.) mode spécifique de restitution. Le concret est-il le même ? - Le partage des expériences religieuses ? En cas de réponse positive aux deux premières questions, une troisième et dernière question théorique est d'en penser les conséquences sur ce qui pourrait être non seulement (i.) en commun et partageable par l'ensemble des pratiquants de la prière dans une perspective inter-religieuse, mais aussi dans (ii.) le projet anthropologique classique de recherche d'invariants.
Discipline scientifique : Sciences de l'Homme et Société - Anthropologie sociale et ethnologie - Philosophie - Religions

Lieu de la conférence
Personnes connectées : 138 |  Contact |  À propos |  RSS
Sitemap